fond superieur lyon piges

Centre Historique de la Résistance et de la Déportation

Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

Principal lieu de mémoire de la métropole lyonnaise, le Centre Historique de la Résistance et de la Déportation se situe dans le 7ème arrondissement de la ville, au sein du Centre Berthelot abritant également l’Institut d’études politiques de Lyon.

En 1987, la tenue du procès de l’ancien dignitaire nazi Klaus Barbie, le premier procès pour crimes contre l’humanité organisé en France, réveille le besoin de consacrer un lieu de mémoire à la Seconde Guerre mondiale. Il est décidé d’ouvrir un musée dans l’ancienne école de santé militaire, où les hommes de la Gestapo, dont Klaus Barbie, pratiquèrent tortures et interrogatoires en 1943 et 1944.

Le 15 octobre 1992, le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation ouvre ses portes. Le musée comporte un espace d’exposition permanente s’appuyant sur des témoignages, des objets d’époque et des photographies pour retracer le cours des évènements durant les six années de guerre, en accordant une attention toute particulière à la situation de la ville de Lyon durant cette période.

Les visiteurs sont amenés à découvrir l’ambiance des années d’Occupation, à travers plusieurs installations audio notamment. Une part importante est également accordée aux activités de la Résistance durant la guerre. Des expositions temporaires proposent un éclairage neuf sur ces évènements, en présentant leurs conséquences en matière d’histoire contemporaine et de respect des droits de l’homme.

Le musée compte aussi un ensemble d’archives relatif au procès de Klaus Barbie ayant eu lieu à Lyon, comprenant son enregistrement audiovisuel complet. Le centre de documentation du musée constitue quant à lui un espace de recherches de choix pour tous les travaux portant sur la Seconde Guerre mondiale, avec sa vaste base de données.

Idée sortie Lyon. Trouvez une idée de sortie à Lyon pour un couple, un enfant, ou encore pour la famille.